Nelson Freire

Nelson Freire
Nom
Nelson Freire
Pays
Brésil
Instrument
Piano

Né au Brésil en 1944, Nelson Freire commence le piano à trois ans et donne son premier récital à cinq ans avec la Sonate en la majeur K.331 de Mozart. Ses professeurs sont Nise Obino et Lucia Branco qui a travaillé avec un élève de Liszt. Agé de douze ans, il est lauréat du Concours International de Rio de Janeiro (jury : Marguerite Long, Guiomar Novaes, Lili Kraus) avec le Cinquième Concerto de Beethoven. Il continue ses études à Vienne avec Bruno Seidlhofer, professeur de Friedrich Gulda. En 1964, Nelson Freire reçoit à Lisbonne le Premier Grand Prix du Concours International « Vianna da Motta » et à Londres les Médailles d’Or « Dinu Lipatti » et « Harriet Cohen ».

Sa carrière internationale commence en 1959 : Europe, EtatsUnis, Amérique Centrale et du Sud, Japon et Israël. Nelson Freire collabore avec les plus grands chefs d’orchestre : Pierre Boulez, Lionel Bringuier, Riccardo Chailly, Myung-Whun Chung, Charles Dutoit, Rafael Frühbeck de Burgos, Valery Gergiev, Jacob Hrusa, Fabio Luisi, Eugen Jochum, Emmanuel Krivine, Louis Langrée, Kurt Mazur, Lorin Maazel, Ingo Metzmacher, Vaclav Neumann, Rudolf Kempe (tournées aux USA et en Allemagne avec le Royal Philharmonic Orchestra), Seiji Ozawa, André Previn, Tugan Sokhiev, Yuri Temirkanov, Ilan Volkov, David Zinman…

Nelson Freire est l’invité de prestigieuses formations : Philharmonique de Berlin, Bamberger Symphoniker, Gewandhaus de Leipzig, Philharmonique de Munich, Bayerische Rundfunk, Deutsches Symphony Orchester, Concertgebouw d’Amsterdam, Rotterdam Philharmonic, Tonhalle de Zurich, Orchestre de la Suisse Romande, Symphonique de Vienne, Philharmonique du Luxembourg, Philharmonique Tchèque, l’Orchestre du Théâtre Mariinsky, Philharmonique de Saint-Pétersbourg, BBC Symphony, London Symphony, Royal Philharmonic, English Chamber Orchestra, Oslo Philharmonic, Israel Philharmonic, NHK Tokyo, Orchestre de Paris, Orchestre National de France, Philharmonique de Radio France, ainsi que des Orchestres de Baltimore, Boston, Chicago, Cleveland, Los Angeles, Montréal, New York, Philadelphia. Tournées « historiques » avec Martha Argerich en 2003 au Japon, en 2004 au Brésil et en Argentine, et en 2005 aux Etats-Unis (New York Carnegie Hall, San Francisco, Philadelphie, Québec). Il se produit en récital à Paris, Lyon, Toulouse, Berlin, Amsterdam, Anvers, Zurich, Ferrara, Moscou, Tallin, Tokyo, Macau en Chine, Hong-Kong…

En mai 2017 il est invité à fêter en concert l’anniversaire de Valéry Gergiev à Moscou et donne des récitals et concerts avec l’Orchestre de Mariinsky à Moscou et Saint-Pétersbourg. Les points forts à venir incluent des engagements avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France avec Bernard Labadie (Mozart n°20), des concerts à la Philharmonie de Berlin, à Valencia et à Prague avec l’Orchestre de Mariinsky et Valéry Gergiev (Brahms n°2), l’Orchestre de la Scala de Milan toujours avec Gergiev (Brahms n°2), Rotterdam Philharmonic avec James Conlon (Brahms n°2), des tournées en Australie, aux Etats Unis et en Chine, ainsi que des récitals à la Philharmonie de Paris, Lyon, au Festival de Gstaad…

Nelson Freire a enregistré pour Sony/CBS, Teldec, Philips, DGG, Berlin Classics. Ses vingt-quatre Préludes de Chopin ont reçu le « Prix Edison ». Désormais artiste exclusif DECCA, ses trois premiers disques consacrés à Chopin et Schumann sont unanimement acclamés par la critique (Diapason d’Or de l’année, Grand Prix de l’Académie Charles Cros, Choc du Monde de la Musique de l’année, 10 de Répertoire, Recommandé par Classica), les Concertos de Brahms avec le Gewandhaus Orchester de Leipzig sous la direction de Riccardo Chailly (Diapason d’or de l’année 2006), Les Sonates de Beethoven (Diapason d’Or), Les Préludes de Debussy, les Nocturnes de Chopin (Decca – Diapason d’Or), Live from Salzburg avec Martha Argerich (DGG), un récital Liszt, un disque « Brasileiro – Villa Lobos & Friends » consacré aux compositeurs brésiliens, ainsi qu’un DVD Chopin (Concerto n°2) avec BBC Symphony et Lionel Bringuier (Prom’s live).

Dernières parutions : un prestigieux coffret de sept disques « The Complete Columbia Album Collection » chez Sony, et toujours chez Decca la compilation « Radio Days » avec des enregistrements radio de 1968 à 1979, Beethoven Concerto n°5 avec le Gewandhausorchester et Riccardo Chailly, Chopin Concerto n°2 avec l’Orchestre Gürzenich de Cologne et Lionel Bringuier et un récital Bach, qui reçoit le prestigieux Echo Prize comme meilleur enregistrement solo de l’année 2016. Vient de paraître un récital consacré à Brahms.

Un portrait « Nelson Freire » est disponible chez Video Film (Brésil). Nelson Freire est nommé « Soliste de l’année 2002 » par les Victoires de la Musique et en janvier 2005 « Victoire d’Honneur pour l’ensemble de sa carrière ». Son disque Chopin est nommé aux Grammy Awards 2006. Le disque des concertos de Brahms avec Riccardo Chailly est nommé aux Grammy Awards 2007 et reçoit les Prix « Record of the Year » et « Winner of the Concerto Category » aux Classic FM Gramophone Awards 2007. Son enregistrement des Nocturnes de Chopin, unanimement salué par la critique internationale, a été nommé aux Grammy Awards 2011. Son CD « Brasileiro » a reçu le Grammy Awards 2013 comme meilleur enregistrement classique de l’Amérique du Sud.

En janvier 2011, Nelson Freire a été promu Chevalier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur.