Béatrice Muthelet

Béatrice Muthelet
Nom
Béatrice Muthelet
Pays
France, Allemagne
Instrument
Alto

« Une musicienne exceptionnelle, alliant grâce et finesse, toujours à l’écoute de ce qui l’entoure, un trésor pour chaque ensemble auquel elle se joint. » Simon Rattle

L’altiste franco-allemande Béatrice Muthelet passe son enfance à Dusseldorf, où elle commence l’étude du violon à l’âge de sept ans. En 1987, sa famille s’installe en Israël, où elle intègre la classe de violon de Chaim Taub. Elle participe ensuite aux masterclasses d’Isaac Stern, Shlomo Mintz et Itzhak Perlman, qui auront une grande influence sur son évolution musicale.

À l’âge de dix-neuf ans, elle décide de se consacrer à l’alto, Pinchas Zukerman l’invite à rejoindre sa classe à la Manhattan School of Music, dont elle est alors la seule élève altiste.

À vingt-deux ans, elle entre à la Karajan Académie, puis intègre l’orchestre philharmonique de Berlin. Avec d’autres membres de l’orchestre, elle fonde le quatuor Breuninger, avec lequel elle se produit de 1995 à 2000, avant d’être nommée alto solo du Mahler Chamber Orchestra.

Béatrice Muthelet est également membre fondateur de l’orchestre du festival de Lucerne créé par Claudio Abbado, elle est régulièrement invitée en tant qu’alto solo par les orchestres de la Scala de Milan, philharmoniques de Munich et Bamberg,  radio de Francfort, Gewandhaus de Leipzig et de nombreux autres.

Elle rencontre Renaud Capuçon à Berlin et ils décident en 2002 de former, avec le violoncelliste Gautier Capuçon la violoniste Aki Saulière, un quatuor à cordes. Le quatuor Capuçon est invité dans les salles de concert les plus prestigieuses d’Europe, joue avec les pianistes Hélène Grimaud, Nicholas Angelich, des membres des quatuors Hagen et Alban Berg. Le quatuor a enregistré deux Cds chez  Erato et Virgin Classics.

Passionnée de musique de chambre, Béatrice Muthelet joue régulièrement avec Martha Argerich, Steven Isserlis, Christian Tetzlaff, Isabelle Faust ou Maxim Vengerov. Elle est régulièrement invitée dans les festivals de Verbier, Schubertiades, Vienne, Salzbourg, Edimbourg, Heimbach, Aix-en-Provence…

Béatrice Muthelet enseigne également dans de  nombreuses institutions et lors de stages de l’Orchesterzentrum à Dortmund, des académies Ossiach (Autriche),  Mahler à Bolzano et depuis 2015 du Festival de Verbier où elle encadre les jeunes  musiciens de l’orchestre junior du festival.

Béatrice Muthelet participe à des projets humanitaires avec notamment la Fondation Musethica, qui propose des masterclasses pour jeunes élèves associées à des concerts dans les hospices et les prisons. En 2018  elle s’est produite en quatuor dans des camps de réfugiés syriens en Jordanie et en Ouganda en 2019, sous les auspices de l’UNHCR.

Béatrice Muthelet est l’une des premières musiciennes du Mahler Chamber Orchestra à se produire en soliste avec l’orchestre, notamment dans la Sinfonie Concertante de Mozart avec les violonistes Alexandra Conunova et Renaud Capuçon au festival de Locarno en 2018.

Béatrice Muthelet a enregistré chez Telos, l’intégrale des oeuvres pour alto d’Harald Genzmer avec le pianiste Oliver Triendl, Cd et qui a reçu cinq étoiles de la revue Fonoforum et qualifié par la radio allemande «  d’enregistrement de l’année 2017 ».